TCC contre TOC : comment ça marche ?

modifications neuronales provoquées par les thérapies cognitivo-comportementales pour soulager les troubles obsessionnels compulsifs (TOC)

Les troubles obsessionnels compulsifs ou TOC touchent 2 à 3 % de la population. Outre la prescription possible de certains médicaments, le traitement est basé sur des psychothérapies aussi appelées Thérapies Cognitivo-Comportementales ou TCC. Des chercheurs se sont penchés sur l’effet de ces TCC sur le cerveau…

Lire la suite

TOC et Tics : les angines responsables ?

 tics tocs - angines
Les Troubles Obsessionnels Compulsifs (TOC) et les tics apparaissent souvent pendant l’enfance ou au début de l’âge adulte. Les infections à streptocoques, fréquentes durant cette période de la vie, étaient suspectées d’être associées à ces troubles neuropsychiatriques. Une large étude danoise vient conforter cette hypothèse.

Lire la suite

TOC : une véritable obsession !

Vérifier mille fois que la porte est fermée à clef, aligner sans cesse les objets sur son bureau, ou se laver continuellement les mains … Il existe des centaines d’exemples de TOC, Santé sur le Net enquête pour vous.

Lire la suite

Se coucher tard aggrave-t-il les symptômes des TOC ?

sommeil tardif-se coucher tard-aggravation-symptomes-troubles obsessionnels du comportement

Les troubles obsessionnels du comportement ou compulsifs (TOC) caractérisent des comportements irraisonnés. Ils touchent particulièrement les jeunes adultes, voire les enfants. Médicaments et thérapies comportementales permettent d’atténuer les symptômes de la maladie. Néanmoins, l’hygiène de vie et plus particulièrement le sommeil, serait un des facteurs non négligeables dans le développement de tels troubles…

Lire la suite

TOC TOC : l’heure est à la chasse aux préjugés !

TOC Theatre

Parce que les préjugés ont la peau dure et pour sensibiliser le public sur les maladies mentales, Marie-Claude Brasseur, metteure en scène, reprenait en février dernier la pièce de Laurent Baffie, TOC TOC. Une façon légère et sans prise de tête d’aborder un sujet douloureux, laissant entrevoir un espoir, pour les patients, d’être compris et accepté de la société.

Lire la suite